silhouette

Chirurgie esthétique des fesses : Remodelage des fesses

Chirurgie esthétique des fesses : Remodelage des fesses

Le fait d’avoir des « fesses plates » est souvent mal accepté physiquement et psychologiquement, avec pour corolaire une altération de la confiance en soi et un mal être pouvant aller jusqu’au complexe. La projection de la fesse est en effet un facteur essentiel de la beauté des fesses et de l’harmonie d’une silhouette.

Il existe plusieurs techniques de chirurgie esthétique de remodelage des fesses, notamment pour donner du galbe à des fesses considérées comme « plates ». Le plus souvent il s’agit de techniques de chirurgie esthétiques combinées. La lipoaspiration et la plastie cutanée du sillon fessier permettent de supprimer les graisses et lifter la peau. Le lipofilling des fesses ou la pose d’implants fessiers permettent quant à eux d’arrondir la fesse et corriger un déficit de gable.

Pourquoi une fesse est-elle belle ?

Une fesse est rendue belle par ses proportions par rapport au corps auquel elle appartient, par ses formes, par la densité de ses tissus qui se révèle lors des mouvements, par la texture de la peau lors de l’observation.

Très peu d’études ont été publiées sur des analyses anthropométriques et esthétiques de la région glutéale permettant de révéler les « signes de beauté » que la chirurgie esthétique serait en mesure de rectifier (volumes, proportions, formes). Néanmoins, certaines études ont permis de relever plusieurs critères anthropométriques caractérisant une fesse harmonieuse et attractive.

Critères expliquant des fesses harmonieuses :

  • la projection antéro-postérieure,
  • la dépression latérale,
  • le sillon sous fessier,
  • les fossettes sus-fessières,
  • la forme en V de la partie proximale du sillon interfessier,
  • le degré de cambrure lombaire (ou « hyperlordose ») qui peut varier selon les origines ethniques et les habitudes posturales acquises au cours de l’enfance.

Facteurs pouvant causés un dégradation de l'apparence des fesses

La forme et le volume des fesses peuvent s’éloigner de ces critères sous l’effet de l’âge ou de la prise de poids :

  • En vieillissant, la fesse diminue en largeur et le sillon sous-fessier s’allonge latéralement et inférieurement.
  • La prise de poids favorise l’affaissement de la fesse : la région fessière s’élargit et le sillon se raccourcit.
  • Un amaigrissement secondaire associé au relâchement cutané lié à l’âge favorise la ptôse ainsi que la perte de volume du segment supéro-latéral.

Techniques de chirurgie des fesses

Une chirurgie esthétique des fesses s’adresses aux femmes et aux hommes qui désirent trouver ou retrouver des fesses dont la forme, la proportion et le volume s’accordent harmonieusement avec le reste de leur corps. Chaque morphologie étant unique, le choix des techniques chirurgicales doit nécessairement prendre en compte les spécificités anatomiques du patient.

Il existe quatre variables pour classer les différents types de fesses :

  1. La projection antéropostérieure qui caractérise le bombé et la projection de la fesse de profil,
  2. La projection latéro-latérale ou la largeur de la fesse,
  3. Le volume global de la fesse,
  4. L’importance du relâchement cutané (degré de ptôse).

En fonction du type de morphologie de chaque patient, le chirurgien est en mesure de déduire les choix thérapeutiques permettant de corriger chaque critère pris en défaut.

En cas d’excès de volume global des fesses

En cas d'excès de graisses au nivaux des fesses, on peut envisager une lipoaspiration fessière et péri-fessière. Si l’excès de volume est associé à un relâchement cutané, donnant l’aspect d’une fesse lourde et tombante, il faut procéder à une lipoaspiration ainsi qu’à une résection de l’excès cutané en plaçant la cicatrice au niveau du sillon fessier.

Le Dr Cédric Kron pratique deux traitements de médecine esthétique qui peuvent apparaître comme des alternatives à une lipoaspiration des fesses. Il s'agit de deux traitements de médecine esthétique permettant de supprimer efficacement et durablement les graisses de l'organisme : la cryolipolyse avec CoolSculpting (qui s'appuie sur l'action du froid) et Keybody-Lipo (qui s'appuie sur l'action de la lumière photonique).

Traitement de suppression des graisses des fesses avec Keybody-Lipo
Traitement de suppression des graisses des fesses avec Keybody-Lipo

En cas d’excès de volume associé à un manque de projection

Une lipoaspiration doit être combinée à une technique permettant de créer la projection antéro-postérieure souhaitée.

Cette projection peut être créée par les techniques suivantes :

  • de la pose d’implants fessiers,
  • d’une lipostructure (réinjection de graisse dans la fesse),
  • d’injection d’acide hyaluronique (Macrolane®) dans les fesses,
  • d’une plastie du sillon par désépidermisation permettant de concentrer et d’arrondir la fesse.

Si la pose d’implants fessiers ne permet pas de d’absorber complètement l’excès de peau (ptôse), il peut être nécessaire d’effectuer une résection cutanée au sillon. Dans certains cas, cette plastie cutanée peut suffire à reconcentrer la fesse.

En cas de volume normal mais manquant de projection

Il faut procéder à une lipoaspiration périfessière associée à la pose d’implants ou à un lipofilling. Il est également possible d’associer la lipoaspiration à une plastie du sillon par désépidermisation. Cette technique permet de reconcentrer et d’arrondir les fesses et peut constituer une alternative à l’augmentation par implant ou par lipofilling, même quand il n’y a pas de relâchement cutané.

Un traitement médical par injection sous anesthésie locale d’acide hyaluronique (Macrolane®) est aussi une alternative pour une augmentation modérée.

En cas de manque de volume et de projection

Dans ce cas d figure, trois interventions peuvent être envisagées :

  • la pose d’implants fessiers,
  • un lipofiling,
  • ou une reconcentration de la fesse par plastie du sillon.

Un traitement médical par injection sous anesthésie locale d’acide hyaluronique (Macrolane®) est aussi une alternative pour une augmentation modérée.

En cas de ptôse isolée

Une reconcentration de la fesse par plastie du sillon ou un lifting de la fesse par cicatrice « dans le string » (type butterfly ou ailes de papillon) sont possibles.

En cas de manque de volume et de projection associé à un relâchement cutané

Il est possible de procéder à la pose d’implants fessiers ou à une plastie du sillon, ou à un lifting par le haut (type butterfly).

En cas d’amaigrissement important

Un bodylift s’avère généralement la technique la plus adéquate ou du moins la partie postérieure du bodylifting uniquement si le ventre n’a pas besoin d’être traité.

Ces différents cas sont présentés à titre informatif. Seule une consultation avec un chirurgien permet de définir les avantages et inconvénients de chaque technique opératoire. Lors de la consultation, le Docteur Kron établit un plan thérapeutique sur-mesure de façon à optimiser le compromis résultats / risques pour chacun de ses patients.

En complément des techniques mentionnées, le dispositif d'électro-stimulation XBody permet de redessiner musculairement les fesses de manière efficace, en augmentant le volume des muscles fessiers et en affinant les cuisses.

Suites opératoires d'une chirurgie esthétique des fesses

Une plastie des fesses est généralement réalisée sous anesthésie locorégionale (rachianesthésie ou péridurale) avec une sédation associée ou générale (dans ce cas on associe une anesthésie locale de longue durée). Ces types d’anesthésie permettent un bon contrôle de la douleur postopératoire.

Dans la majorité des cas, l’hospitalisation dure une nuit. Elle peut s’étendre à deux ou trois nuits lorsque l’intervention implique la pose d’implants fessiers.

Avant une intervention de chirurgie esthétique des fesses, il est nécessaire de faire un bilan biologique préopératoire.

Comme toute intervention chirurgicale, une plastie des fesses comporte des risques. Les risques et cicatrices d’une telle intervention dépendent de la combinaison de techniques chirurgicales choisies par le chirurgien de façon à rétablir la forme et les proportions des fesses au regard de la silhouette globale du patient. Lors de la consultation préopératoire, le chirurgien vous exposera ces risques une fois le plan thérapeutique défini.

Fumer augmente le risque de complications chirurgicales de toute chirurgie. Arrêter de fumer 6-8 semaines avant l'intervention élimine ce risque supplémentaire. Si vous fumez, parlez-en à votre médecin, votre chirurgien et votre anesthésiste ou appelez la ligne Tabac-Info-Service au 3989 pour vous aider à réduire les risques et mettre toutes les chances de votre côté.

Avant-après : chirurgie esthétique des fesses

Avant-après : chirurgie esthétique des fesses
Augmentation de volume des fesses par lipostructure, associée à une liposuccion des hanches et des cuisses

> Consulter la galerie avant-après dédiée à la chirurgie esthétique des fesses

> Fiche SOFCPRE

Partager :
Dr Cédric Kron, chirurgien esthétique à Paris
Dr Cédric Kron

Ancien Interne Médaille d'Or de Chirurgie et Chef de Clinique des Hôpitaux de Paris, le Dr C. Kron est qualifié en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et esthétique. Il exerce son activité de chirurgien esthétique à Paris, dans un centre entièrement dédié à une prise en charge globale et sur-mesure du visage et du corps.