visage

Rajeunissement du cou sans chirurgie avec de Botox

Rajeunissement du cou sans chirurgie avec de Botox

Le cou est une région du visage qui signe très rapidement le vieillissement du visage avec l’apparition d’un double menton ou de plis. Un rajeunissement du cou par injection de Botox est un traitement de médecine esthétique qui permet de supprimer efficacement les « cordes » platysmales, de corriger les stigmates du vieillissement comme le « cou de dindon » ou les « fanons » sans avoir recours à une intervention de chirurgie esthétique.

1. Le principe d'un rajeunissement du cou par injection de Botox

L'injection de Botox au niveau du cou est une technique de médecine esthétique indiquée pour les patients qui souhaite rajeunir leur cou sans avoir recours à la chirurgie esthétique. La toxine botulique (ou botulinique) est utilisée depuis plus de 20 ans pour traiter notamment les spasmes des paupières ou des mains. Dans le domaine de la médecine esthétique, la toxine botulique a trouvé son application dans le traitement des rides.

Généralement, la toxine botulique est utilisée en injection locale pour provoquer des paralysies musculaires ciblées afin d’atténuer les rides d’expression. Dans le cadre d’un rajeunissement du cou, l'injection de Botox permet de limiter la contraction musculaire du muscle peaucier responsables des « cordes » situées sous le menton (cou de dindon, fanons).

Il faut noter qu’en cas de relâchement cutané ou d’excès graisseux important, un lifting cervical ou cervico-facial sera plus approprié (LVPA ou Lifting vertical profond antérieur). Lors de la consultation initiale, le chirurgien vous conseillera la technique adéquate en fonction de votre souhait et de votre anatomie initiale.

Selon les indications, des injections de toxine botulique (Botox®, Vistabel®, Dysport®, Azzalure®, Bocouture®, …) peuvent être réalisées dans les zones concernées. Aucune anesthésie n’est nécessaire, le Dr Kron utilise des aiguilles extrêmement fines. La toxine botulique est injectée de façon superficielle et en petite quantité de façon à éviter sa diffusion aux muscles pharyngés, les muscles qui composent le pharynx.

2. Suites d'un rajeunissement du cou sans chirurgie avec Botox

Les suites d’une injection de toxine botulique au niveau du cou sont généralement peu douloureuses. Une légère rougeur ou un petit œdème peuvent apparaître pendant quelques minutes et rarement plus d’une demi-heure au niveau des zones traitées. La reprise des activités quotidiennes est possible immédiatement après l’intervention en dehors de tout effort physique trop intense.

Le résultat du rajeunissement du cou est visible entre le 3ème et le 5ème jour, le résultat complet après 2 à 3 semaines.

Comme pour tout acte de médecine esthétique, le résultat d'un rajeunissement du cou sans chirurgie n’est pas définitif. Il est nécessaire de précéder à d’autres injections pour faire perdurer le résultat souhaité :

  • La première année, le résultat d’une injection dure de 3 à 5 mois (3 injections dans l’année au maximum).
  • La deuxième année, le résultat se maintient environ 6 mois (2 injections dans l’année en moyenne).
  • À partir de la troisième année, une à deux injections annuelles d’entretien permettent de conserver le résultat.

Contre-indications :

  • Hypersensibilité à la toxine botulique
  • Prise récente (dans les 10 jours précédent l’intervention) d’aspirine ou de corticoïdes est à proscrire.
  • Période de grossesse ou d’allaitement.
  • Maladies cutanées inflammatoires qui doivent être traitées avant le traitement.
Partager :
Catégories :
visagebotox
Dr Cédric Kron, chirurgien esthétique à Paris
Dr Cédric Kron

Ancien Interne Médaille d'Or de Chirurgie et Chef de Clinique des Hôpitaux de Paris, le Dr C. Kron est qualifié en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et esthétique. Il exerce son activité de chirurgien esthétique à Paris, dans un centre entièrement dédié à une prise en charge globale et sur-mesure du visage et du corps.