visage

Couperose, rosacée et érythrose : Traitement des rougeurs au laser

  • Visage
  • Couperose, rosacée et érythrose : Traitement des rougeurs au laser

Les termes « flush », « érythrose », « couperose » ou « rosacée » désignent différents stades d’une même maladie inflammatoire chronique des vaisseaux du visage. Pour atténuer voire supprimer les rougeurs causées par la dilation des vaisseaux sanguins du visage, deux traitements semblent particulièrement indiqués : le protocole de cosmétique médical Universkin et le traitement au laser Icon Max G.

Quelle différence entre couperose, rosacée et érythrose ?

Quand on parle de flush, d’érythrose, de couperose, on désigne différents stades d’une même malade chronique inflammatoire des vaisseaux de la peau. Le terme générique de rosacée correspond à un phénomène de vasodilatation, c’est-à-dire à la dilatation des vaisseaux sanguins situés juste en dessous de la peau.

Ces rougeurs ne sont pas toujours douloureuses et ne sont jamais graves. Néanmoins, elles sont inesthétiques et peuvent être à l’origine d’une gêne sociale. La maladie peut évoluer d’un stade à l’autre avec le temps, mais cette évolution est imprévisible et ne concernera pas tous les patients.

« Flushes » : des rougeurs passagères

Le premier stade correspond à des rougeurs transitoires. Elles se manifestent au niveau du nez, des pommettes ou du front. Elles peuvent s’accompagner de picotements et d’une sensation de brulure légère.

Ces rougeurs disparaissent généralement après quelques minutes. On parle parfois de sensations de « bouffées de chaleur » qui peuvent être à l’origine d’une gêne sociale.

Érythrose : des rougeurs diffuses permanentes

On parle d’érythrose lorsque des rougeurs de la peau du visage sont visibles de façon permanente, mais restent diffuses (les vaisseaux eux-mêmes ne sont pas discernables). Les pommettes et les joues sont les zones les plus concernées par l’érythrose.

Avant - Après : Traitement de la rosacée sur les pommettes par laser

Couperose : les vaisseaux sanguins visibles à l’œil nu

Lorsque les vaisseaux dilatés sont visibles à l’œil nu, on parle alors de couperose. Il s’agit du stade succédant à l’érythrose.

La couperose est généralement la plus visible au niveau des pommettes, des ailes du nez et du menton. La couperose est généralement considérée comme très inesthétique. Elle peut complexer le patient et faire l’objet d’une gêne sociale.

Stade papulo-pustuleux de la couperose avec lésions vasculaires

Stade papulo-pustuleux de la couperose

Le stade papulo-pustuleux est considéré comme le stade le plus avancé de la couperose. Les rougeurs apparaissent sous la forme de lésions cutanées (boutons rouges, pustules, papules).

La rosacée est plus désagréable que l’érythrose ou la couperose, car les sensations de chaleurs ou de brulures sont plus significatives.

Dans les cas les plus avancés, les lésions prennent la forme de boursoufflures au niveau du nez (rhinophyma), du menton et des joues. Ces formes hypertrophiques de la rosacée concernent essentiellement les hommes après 50 ans.

Causes de la couperose et de l’érythrose

Des causes mal connues

L’explication physiologique de l’apparition de la couperose et de l’érythrose est mal connue. On considère que l’origine de ces rougeurs sur le visage est multifactorielle. Parmi les principales causes, on trouve :

  • L’héritage génétique (les personnes à la peau fine et aux yeux clairs sont plus susceptibles d’être touchées par la couperose et l’érythrose).
  • La présence en excès d’un acarien cutané appelé demodex follicularum,
  • Un dérèglement physiologique provoquant une hyper-réactivité des vaisseaux cutanés du visage.
  • Le vieillissement cutané qui rend la peau plus fine et plus sensible et qui tend à aggraver la couperose.

Facteurs aggravants de la couperose et de l’érythrose :

  • L’alcool, car il favorise la vasodilatation des vaisseaux, rendant la couperose plus visible.
  • L’exposition prolongée au soleil sans protection.
  • La nourriture épicée, la consommation de café.
  • Les températures froides (la couperose se manifeste davantage pendant les mois d’hiver).
  • Les changements brutaux de température (douche ou bain très chaud).
  • Les émotions intenses (colères, stress, anxiété), qui peuvent se manifester par des rougeurs au niveau du visage. On parle alors « d’érythème pudique ».
  • Certains médicaments comme les corticoïdes et les anti-hypertenseurs.

Qui est concerné par la rosacée ?

Les rougeurs sur le visage telles que l’érythrose, la couperose ou la rosacée touchent particulièrement les personnes à la peau, aux cheveux et aux yeux clairs. Les premiers signes de la couperose peuvent apparaître dès l’âge de 25 ans, mais son pic se situe entre 40 et 50 ans.

Les premiers stades de ces rougeurs touchent plus souvent les femmes que les hommes, tout particulièrement entre 40 et 50 ans. Ces rougeurs apparaissent particulièrement au niveau des pommettes, des joues et des ailes du nez.

Par contre, les formes les plus avancées de couperose touchent davantage les hommes, après 50 ans. Il s’agit du stade papulo-pustuleux de la couperose où les rougeurs s’accompagnent de boursoufflures au niveau du nez, du menton ou du front.

La couperose peut s'accompagner d'une rosacée oculaire dont les symptômes sont proches de ceux de la conjonctivite. Dans le cas d'une atteinte oculaire, il est important de consulter un ophtalmologue. En effet, la rosacée oculaire peut mener à une blépharite (inflammation des paupières) ou une kératite (inflammation de la cornée).

Traitements cosmétiques de la couperose

Universkin : traitement cosmetique des rougueurs du visage comme la couperose, l'érythrose et la rosacée

Dans les formes les moins évoluées de la maladie (flush, érythrose et, dans une certaine mesure, la couperose), un traitement cosmétique permet d’atténuer les rougeurs.

Des crèmes riches en vitamines C (qui renforce la paroi des vaisseaux sensibles) et en vitamines B3 (qui fortifie la peau et la défend des agressions extérieures) sont indiquées.

Le cabinet du Dr Kron propose le protocole de dermatologie fonctionnelle Universkin afin de créer des prescriptions cosmétiques sur-mesure à ses patients. Le protocole Universkin est indiqué pour traiter les causes et les conséquences de l’érythrose, de la couperose et la rosacée.

Pour un résultat optimal, il est important d’adopter une routine cosmétique qui évite les produits avec parfums ou contenant de l’alcool dans la mesure où ceux-ci peuvent dessécher la peau. Une hygiène de vie adaptée est également recommandée. Évitez les plats épicés, la consommation d’alcool, les contrastes de températures ou l’exposition prolongée au soleil.

Pour les formes plus avancées de la maladie, ces traitements cosmétiques peuvent également accompagner un traitement par antibiotiques locaux (sous forme de crème) qui ciblent la présence en excès de l’acarien demodex follicularum.

> En savoir plus sur Universkin

> Site internet d'Universkin

Traitement au laser de la couperose

Le laser est le traitement de référence pour traiter les rougeurs de la peau. Pour traiter la couperose ou la rosacée, il est davantage indiqué que le peeling.

Dans le cas des stades les moins avancés de la maladie (flush, érythrose), le laser permet d’obtenir un résultat plus significatif qu’un traitement uniquement cosmétique.

Le laser est également indiqué pour traiter les formes plus avancées de la maladie comme la couperose et les lésions cutanées. En effet, le laser peut cibler les lésions vasculaires faciales : les « petits vaisseaux » qui apparaissent sous la peau du visage, notamment au niveau du nez (narines), des joues et du menton.

Le laser Icon Max G est efficace pour supprimer la couperose et la rosacée

Laser Icon Max G

Tous les lasers utilisés pour les traitements de médecine esthétique de la peau n’ont pas la même efficacité sur les lésions vasculaires cutanées. Le cabinet du Dr Kron est équipé du laser Icon Max G qui est particulièrement efficace pour corriger la couperose, la rosacée et l’érythrose.

Conçu par le laboratoire américain Cynosure, le Laser Icon Max G utilise une technologie exclusive basée sur la Lumière Pulsée Optimisée (OPL). Cette technologie permet de traiter avec une grande efficacité les varicosités faciales grâce à deux filtres superposés permettant une absorption plus précise par les cibles vasculaires de l’énergie délivrée.

Grâce à son double spectre d'émission (500-670 nm et 870-1200 nm), le laser Icon est particulièrement efficace pour le traitement des lésions vasculaires faciales.

> En savoir plus sur le laser Icon Max G

Déroulement de la séance

Les suites d’une séance de laser sont généralement simples avec le laser Icon Max G. Il n’a pas d’action directe sur la couche extérieure de la peau, ce qui permet d’éviter une éviction sociale à la suite de l’intervention. En effet, il n’entraine ainsi aucune « croûte » ou de lésion cutanée désocialisante.

Des légères rougeurs peuvent apparaître dans les 48-72&nbnsp;heures qui suivent la séance. Les suites ne sont pas douloureuses, même si on ressent une sensation proche de celle d’un coup de soleil. Dans la dizaine de jours qui suit l’intervention, une légère desquamation de l’épiderme peut apparaître.

Résultat du laser sur la couperose

Le résultat d’un traitement de la couperose au laser n’est pas visible immédiatement à la fin de la séance. Il est nécessaire d’attendre que la peau se régénère du fait de l’action du laser.

Le nombre de séances nécessaires pour obtenir un résultat optimal dépend des caractéristiques des tissus du patient et du stade de la couperose. Le résultat commence à être visible après une seule séance de laser. Mais il est recommandé de procéder à deux ou trois séances au moins pour permettre de traiter les lésions vasculaires à plusieurs niveaux de profondeur. Une séance traitera les lésions superficielles, une autre les plus profondes par exemple.

Pour amplifier les résultats du laser contre la couperose0, il est conseillé d’associer les séances de laser à des prescriptions cosmétiques sur-mesure comme celle du protocole Universkin.

Consultation diagnostic visage

Pour vous accompagner dans les traitements médicaux esthétiques du visage, le Dr Kron et son équipe ont mis en place une pré-consultation diagnostic visage. Fondé sur l’utilisation d’outils scientifiques d’analyse de l’état de votre peau, l’objectif de ce diagnostic est de vous informer sur les traitements possibles en fonction de vos attentes.

Cette consultation permet de déterminer quel type de traitement cosmétique et/ou médical et/ou chirurgical est le mieux à même de répondre à vos attentes. Dans le cas des rougeurs de visage telles que la couperose ou l’érythrose, cette consultation est notamment indiquée pour vous proposer un protocole thérapeutique sur-mesure qui associe le protocole de cosmétique médical Universkin et des séances de laser Icon Max G.

> En savoir plus sur la consultation diagnostic visage

Avant-Après

Résultat du protocole Universkin sur les rougeurs du visage

Résultat du traitement d'une forme moyennement avancé de rosacée (érythrose et couperose) avec Universkin

Avant - Après : Atténuer la couperose avec les crèmes Universkin

Avant - Après : Traitement de la rosacée avec Universkin

Photographies mises à disposition par le laboratoire Universkin.

Résultat de traitements au laser sur la couperose

Avant - Après : Traitement de la couperose au niveau du menton par laser

Avant - Après : Correction de l'érythorse et d'un stade peu avancé de couperose par laser

Photographies mises à disposition par le laboratoire Cynosure.

Partager :
Catégories :
visagepeaulaser
Dr Cédric Kron - Chirurgien esthétique à Paris

Membre de l’Académie Nationale de Chirurgie, Ancien Interne Médaille d'Or de Chirurgie et Chef de clinique des Hôpitaux de Paris, le Dr Kron est qualifié en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et esthétique. Il exerce son activité de chirurgien esthétique à Paris, dans un centre dédié à une prise en charge sur-mesure du visage et du corps.